Note de plaidoyer : Les femmes actrices clés de résilience alimentaire : une reconfiguration des rapports de genre en temps de pandémie de COVID-19

Publication | Publié: 30 novembre 2021

Les femmes actrices clés de résilience alimentaire : une reconfiguration des rapports de genre en temps de pandémie de COVID-19

La pandémie de la Covid-19 et ses mesures de riposte ont intensifié la vulnérabilité et les insuffisances des systèmes alimentaires en Afrique de l’Ouest, en affectant l'ensemble des activités et des processus de production, de distribution et de consommation d'aliments. A cet effet, les femmes rurales au Sénégal et au Burkina Faso, ont assuré la résilience des ménages pauvres et vulnérables, suscitant ainsi une reconnaissance de cette réalité par les hommes. Il est donc essentiel de donner aux femmes du pouvoir décisionnel à tous les niveaux dans les sphères liées aux quatre (4) piliers de la sécurité alimentaire. Il serait souhaitable de soutenir et d’accompagner la reconfiguration positive des rapports de pouvoir entre les femmes et les hommes, déjà en cours dans les communautés étudiées, afin d'assurer qu'elles aient les moyens et habilités (sociales, culturelles, économiques, politiques et juridiques) pour pouvoir jouer pleinement ce rôle. Un appui aux organisations paysannes et aux réseaux d’organisations de femmes est essentiel.

Pour en apprendre plus sur le projet de recherche : effets de la crise Covid-19 sur la sécurité alimentaire au Burkina Faso et au Sénégal : une reconfiguration des rapports inégalitaires de genre 

Le CECI fait appel à votre solidarité, en soutien au peuple haïtien, frappé de plein fouet par un séisme de magnitude 7,2 qui a secoué le sud-ouest d'Haïti samedi matin, le 14 août 2021.

Soutenez les efforts du CECI en Haïti et aidez les populations à se relever: Faites un don maintenant!

x
Abonnez-vous !