État de la situation au Népal depuis le tremblement de terre de 2015

Nouvelle | Publié: 25 avril 2018

Le 25 avril 2015, le Népal a été secoué par un violent tremblement de terre dont l’épicentre se trouvait au nord-ouest de la capitale, Katmandou. À peine quelques semaines plus tard, une réplique a de nouveau ébranlé le pays, détruisant plus de foyers et de vies encore. D’après les statistiques du gouvernement népalais, 8 000 personnes ont perdu la vie, 20 000 ont été blessées, et plus de 3 millions ont perdu leur toit. Trois ans plus tard, des efforts sont toujours en cours non seulement pour venir en aide aux sinistrés, mais aussi pour reconstruire le pays de manière durable. Après trois années de progrès modestes, une nouvelle vague d’espoir déferle sur le Népal. En effet, une série d’élections démocratiques et de réformes politiques a permis aux citoyens d'envisager cette phase de reconstruction avec de nouveaux espoirs. Le CECI était impliqué dans les efforts d’aide d’urgence en 2015, et il continue à travailler avec l’État et différents groupes de citoyens pour appuyer la transition démocratique.

Le CECI Népal est engagé à aider les victimes des tremblements de terre, de la phase d’aide d’urgence à la phase de reprise économique à long terme. Au cours de la phase d’aide humanitaire d’urgence (avril à juin 2015), avec l’appui d’Affaires mondiales Canada et de concert avec d’autres organisations, le CECI a fourni aliments et autres provisions essentielles aux femmes et aux hommes de trois régions sévèrement touchées par les secousses : Sindhupalchok, Kavrepalanchok et Lalitpur. 

Afin de bâtir sur les progrès accomplis dans le cadre des activités d’aide humanitaire, le CECI a ensuite lancé une première phase de reprise économique mettant l’accent sur les moyens de subsistance au sein de ces trois mêmes régions. Le projet avait pour objectif de promouvoir les bonnes pratiques agricoles, de remplacer le bétail, et de réparer les étables et entreprises laitières. La programmation du CECI a bénéficié à plus de 50 000 femmes et hommes touchés par le tremblement de terre.

Depuis janvier 2017, le CECI met en œuvre un projet de reprise économique à plus long terme financé par Affaires mondiales Canada. Le projet Punarnirman a comme but d’améliorer les conditions économiques de 18 000 femmes et hommes sinistrés dans les trois régions du Népal où ont été mises en œuvre les phases précédentes d’aide humanitaire et de reprise économique. Les résultats préliminaires du projet Punarnirman sont encourageants. En effet, en augmentant leur productivité grâce à une approche commerciale intégrée, les bénéficiaires ont déjà de bien meilleures perspectives économiques. En plus d’œuvrer à améliorer les moyens de subsistance des bénéficiaires, nous aidons les communautés économiquement et socialement isolées à rejoindre les marchés avoisinants. 

Les initiatives de reprise économique du CECI ne couvrent qu’une petite proportion des sinistrés. Pour réaliser pleinement le développement économique durable des femmes et autres groupes marginalisés, il est également nécessaire d’appuyer la mise en place de structures de gouvernance inclusive. Avec les plus récentes réformes politiques, le terrain est propice à l’avènement d’initiatives et d’investissements équitables et inclusifs pour la reprise et le développement durable. Le CECI continuera à travailler pour la reconstruction du Népal et à aider au financement de ces efforts.

Le CECI fait appel à votre solidarité, en soutien au peuple haïtien, frappé de plein fouet par un séisme de magnitude 7,2 qui a secoué le sud-ouest d'Haïti samedi matin, le 14 août 2021.

Soutenez les efforts du CECI en Haïti et aidez les populations à se relever: Faites un don maintenant!

x
Abonnez-vous !