Mise à l’échelle de la collecte et de la commercialisation des noix de karité au Burkina Faso

Publication | Publié: 21 novembre 2017

La radio rurale aux services des femmes collectrices de noix de karité.

Dans la chaîne de valeur du karité, ce sont les femmes qui collectent les noix et elles représentent 80 % des intervenants de la filière. Toutefois, malgré un potentiel important en matière d’amandes (1) pour la transformation (850 000 tonnes environ), le taux moyen de collecte des noix, estimé à environ 50 % seulement, est faible et variable d’une année à l’autre. De plus, la collecte et la commercialisation des noix étant peu organisées, celles-ci sont achetées à faible prix aux femmes collectrices. Il y a donc un problème d’optimisation de la collecte et de la commercialisation des noix de karité. S’ajoutent à cela des préoccupations d’ordre organisationnel, de gestion durable de la ressource, de contrôle de qualité, de manque de compétences, de connaissances et d’accès à l’information sur les marchés.

1. On parle de noix quand il s’agit du fruit de l’arbre à karité et d’amandes pour désigner les noyaux de ce fruit. Ainsi on collecte les noix des arbres à karité, mais le beurre se fait à partir des amandes seulement.

Le CECI fait appel à votre solidarité, en soutien au peuple haïtien, frappé de plein fouet par un séisme de magnitude 7,2 qui a secoué le sud-ouest d'Haïti samedi matin, le 14 août 2021.

Soutenez les efforts du CECI en Haïti et aidez les populations à se relever: Faites un don maintenant!

x
Abonnez-vous !