Haití: Conmemoración del Día Internacional contra la violencia contra las mujeres y niñas en Carrefour Feuilles (en francés)

Noticias | Publicado: December 07 2015

Le 25 novembre 2015, pour commémorer la journée internationale contre les violences faites aux femmes,  plusieurs activités de sensibilisation ont  été organisées  par les femmes et les hommes issus des différents quartiers ciblés par le projet Kore Kafoufèy. [1]

Dans les six quartiers ciblés par le projet Kore Kafoufèy, les violences conjugales sont très présentes sous toutes ses formes (violences psychologiques ou verbales généralisées, violences physiques,  etc.) et très peu de recours existent pour les contrer. Les violences que subissent les femmes sont très souvent liées à leur dépendance économique et deviennent en ce sens un outil de domination pour les hommes de Carrefour-Feuilles. Le projet Kore Kafoufèy, à travers sa composante d’égalité entre les femmes et les hommes (EFH), contribue à enrayer cette culture de violence et de masculinité dominante de la zone.

KoreKafoufey texte


Le 25 novembre, trois cent personnes étaient mobilisées dans une marche collective visant à attirer l’attention de tous et de toutes sur la problématique de la violence dans la communauté. Le groupe n’a cessé d’augmenter, au fur et à mesure que des passants se joignaient spontanément au groupe le long du parcours. Au terme de la marche, une cérémonie commémorative s’est déroulée, réunissant des jeunes et des adultes venant des différents quartiers de Carrefour-Feuilles. 

Mme Colette Lespinasse, journaliste et militante de droits humains a souligné que « la  violence faite aux femmes et aux filles se manifeste sous plusieurs formes : physique, verbale, psychologiqueLes femmes et les hommes doivent être conscients qu’il s’agit d’un  fléau funeste, et s’unir pour le vaincre ».  « L’Etat haïtien doit prendre les dispositions pour combattre ce fléau, en commençant par appliquer les lois nationales et internationales, en particulier la convention Belem Do Para, ratifié par Haïti depuis 1981 » a renchérit M. Yves Dorestal, professeur à l’Université d’Etat d’Haïti et artisan des droits des femmes.

Riguelson Saint Nostin témoigne de l’impact du projet Kore Kafoufèy sur sa vie: « Lors du lancement du projet le CECI nous a proposé de  travailler avec les jeunes de notre quartier.. Nous avons formé un « Club communautaire » engagé et très dynamique, doté de plusieurs commissions, dont une commission EFH qui sensibilise les gens sur les conséquences néfastes des violences sur les femmes. Personnellement, aujourd’hui, je ne suis plus la même personne en ce qui a trait à ma conception des femmes. Les formations organisées par le CECI sur le leadership, le genre et la masculinité ont joué un rôle considérable dans cette transformation. Je conseille aux autres jeunes, en particulier les jeunes femmes, de profiter de la présence du CECI dans la communauté, une présence qui pourrait aussi bénéficier à d’autres communautés».


[1] Le projet de  Renforcement économique et amélioration des conditions de vie des jeunes de Carrefour-Feuilles (Kore Kafoufèy) est un projet de la Croix rouge Haïtienne, réalisé avec l’appui financier de la Croix Rouge Américaine et l’appui technique du CECI. Il vise à améliorer l’accès des populations de Carrefour-Feuilles en priorité des jeunes et en majorité les jeunes femmes, à des opportunités économiques. 

¡Suscríbase!