Séisme en Haïti : Les équipes du CECI-Haïti en action

Nouvelle | Publié: 08 septembre 2021

Deux heures après le séisme du 14 août dernier, Jeanty François, responsable des opérations pour le bureau du Sud du CECI-Haïti, était en contact avec la direction départementale de la protection civile haïtienne. Bien implantée avant le tremblement de terre dans de nombreuses zones touchées, l’équipe d’une vingtaine de personnes employées ou collaboratrices du bureau régional du CECI aux Cayes a été mobilisée pour faire les premiers constats et appuyer la réponse d’urgence dans plusieurs des zones les plus affectées.

« Notre priorité, tout de suite après le tremblement de terre, c’était d’abord de voir si toute l’équipe était là, » se souvient M. François. Aucun des collaborateurs réguliers du CECI n’a été gravement blessé, mais plusieurs se sont retrouvés dans la rue.

« C’est le lendemain, alors qu’on a commencé à faire des visites de prospection, les premières évaluations, que j’ai commencé à comprendre qu’à Maniche, à Camp-Perrin, à Cavaillon, c’était vraiment grave. On n’avait pas imaginé qu’il y avait autant de dégâts dans ces communes le premier jour. »

La grande ville des Cayes est durement touchée, mais les bâtiments complètement détruits sont plus épars. Dans certains plus petits villages ou villes plus près de l’épicentre, situés souvent en montagne, c’est la très grande majorité des maisons qui ont été détruites ou très gravement endommagées. On estime aujourd’hui que 130 000 maisons se sont effondrées ou ne sont plus sécuritaires, et que 650 000 personnes sont actuellement dans le besoin. 

« L’urgence au départ était d’appuyer dans la réponse, appuyer dans le sauvetage, explique-t-il. Il y avait alors pas mal de gens encore sous les décombres. Et ensuite, on a participé à faire l’évaluation rapide des dégâts, une spécialité de notre équipe. »

Pendant cette première semaine, la coordination de toute l’aide du département du Sud, le plus touché, qui passait par le bureau d’urgence de la protection civile, était appuyée par les équipes d’évaluation du CECI. « On a passé plus d’une semaine dans les évaluations », se rappelle M. François, dont le téléphone ne dérougit pas encore aujourd’hui. 

Durant les premiers jours de la crise, la cour et le bâtiment abritant les bureaux du CECI ont aussi servi pour héberger certains employés. Encore aujourd’hui, huit employés permanents des Cayes trouvent refuge le soir dans les bureaux du CECI, qui a bien résisté au séisme, en attendant de trouver un toit ou une évaluation fiable sur la solidité de leur logement affecté. M. François en fait partie. 

Malgré cela, le CECI a déjà participé à la distribution de près de 1000 kits d’urgence, comprenant une bâche résistante, un seau et des produits d’hygiène, pour autant de familles les plus à risque. Dans les zones les plus touchées, les gens dorment encore dehors sur leur terrain, parfois sous un simple drap tendu entre des poteaux. Nos équipes ont parcouru des endroits parmi les plus reculés pour rejoindre les personnes les plus vulnérables. Le CECI a également assuré l’approvisionnement en eau potable et en eau à usage domestique auprès de 2000 familles dont les réserves d’eau de pluie avaient été anéanties par le séisme, en acheminant 19 camions citernes, soit 215 000 litres d’eau, dans les communes de Jérémie, Beaumont, Corail, Pestel et Duchity.

Avec deux bureaux et des spécialistes présents depuis plus de sept ans dans les trois départements les plus touchés (le Sud, la Grand’Anse et les Nippes), le CECI est au centre de la réponse humanitaire d’urgence et la reconstruction post-séisme en Haïti. Les équipes du CECI comprennent des dizaines d’Haïtiens et Haïtiennes - des intervenants d’urgence, des agronomes, des psychologues et des agents communautaires, entre autres - qui travaillent directement avec les communautés les plus touchées et des dizaines de partenaires sur place.

« Il y a beaucoup de gens ici qui sont encore dans le besoin. Un appui sous quelque forme que ce soit peut être utile. On demande de nous appuyer, de nous aider à sortir ces gens-là de leur situation difficile, » conclut M. François. 

Avec votre appui, le CECI continuera à répondre aux besoins des familles sinistrées, en leur procurant des abris sécuritaires, du matériel pour traiter et stocker l’eau, en fournissant un soutien monétaire immédiat permettant aux femmes, piliers et soutiens de leurs familles, de prendre soin de leurs proches, et en renouvelant les stocks de semences pour la saison agricole qui arrive.

Car l’engagement du CECI auprès de ces communautés s’inscrit dans le long terme. Et nous continuerons à être présents à leurs côtés, dans les mois et les années à venir, pour les aider à se relever.

 


Pour soutenir dès maintenant les efforts du CECI en Haïti et aider les populations à se relever, vous pouvez faire un don:

En ligne
Par téléphone: (514) 875-9911, poste 283
Par la poste: Postez votre chèque au CECI en mentionnant “Urgence Haïti”
3000, Omer-LavalléeMontréal (Québec), Canada H1Y 3R8 


 

Le CECI fait appel à votre solidarité, en soutien au peuple haïtien, frappé de plein fouet par un séisme de magnitude 7,2 qui a secoué le sud-ouest d'Haïti samedi matin, le 14 août 2021.

Soutenez les efforts du CECI en Haïti et aidez les populations à se relever: Faites un don maintenant!

x
Abonnez-vous !