Construction et inauguration de trois centres de santé en Haïti : une victoire pour la coopération internationale

Nouvelle | Publié: 10 mai 2021

Contenu original publié sur le site de l'Unité de santé internationale de l'université de Montréal

Ces trois centres réunis desserviront une population de 105775 habitant.e.s qui ne bénéficiait jusqu’alors que d’un accès très limité aux services de santé de base.

Les 22 et 23 avrils derniers, le ministère de la Santé publique et de la Population de la République d’Haïti (MSPP) inaugurait trois centres de santé construits dans le cadre du projet d’Appui au continuum de santé mère-enfant (ACOSME). Tenues en présence de la Première Dame de la République d’Haïti, de la Ministre de la Santé et de la représentante de l’ambassade du Canada, ces trois cérémonies soulignaient le succès de la coopération internationale dans la construction et la mise en service de ces trois centres de santé.

Une victoire pour la coopération internationale et un hommage au leadership féminin

Depuis 2016, le projet ACOSME travaille avec le MSPP et appuie la Direction Sanitaire du Nord à tous les niveaux de la pyramide sanitaire dans plusieurs communes du département du Nord d’Haïti. Dans ce cadre, les centres de Santé de Bahon, de Grand Pré et de Bord de Mer de Limonade ont été entièrement construits et équipés par le projet ACOSME, avec l'appui financier du Canada, puis pourvus en énergie et en personnel par le MSPP.

Dans un contexte rendu particulièrement difficile par l’actuelle pandémie de covid-19, la construction et la mise en service de ces trois centres de santé est un exemple réussi de collaboration et d’engagement de toutes les parties prenantes. Leur inauguration rappelle ainsi l’importance de la coopération internationale pour l’amélioration des conditions sanitaires en Haïti et à travers le monde.

L’événement rendait aussi hommage à la contribution des femmes dans ces réalisations. En s'impliquant tous les niveaux du projet, les femmes rappellent leur rôle indispensable au sein de la société. De la construction à la mobilisation communautaire, notamment à travers les comités de femmes utilisatrices des services de santé (CFU), jusqu’à la participation de la Première Dame de la République et de la Ministre de la Santé aux inaugurations, ce projet fait ressortir la force et le leadership des femmes haïtiennes.
 

Trois centres flambants neufs, un espoir pour la population, les femmes et les enfants

Conçus pour desservir les communes de Bahon, de Limonade et de Quartier Morin, les trois centres de santé ont été construits et équipés selon les plus hauts standards prescrit par le MSPP et dans le respect des normes canadiennes. Outre les services de consultation générale, et les examens de laboratoire, chaque centre offrira des services de santé materno-infantile (clinique prénatale, planification familiale, vaccination et suivi nutritionnel) et les centres de santé de Bahon et de Bord de Mer de Limonade prendront en charge les accouchements. Chaque centre offre également des salles d’observations aux patients et assure les premiers soins d’urgences vingt-quatre heures sur vingt-quatre.

Ces trois centres réunis desserviront une population de 105775 habitant.e.s, dont 52064 femmes et 53771 hommes, qui ne bénéficiait jusqu’alors que d’un accès limité ou erratique aux services de santé maintenant disponibles. La mise en service de ces centres de santé représente un renforcement considérable de l’offre de soin dans les trois communes et un réel espoir d’amélioration des conditions sanitaires pour la population. Avec les nouveaux services de maternité offerts à Bahon et à Limonade, et les services de planification familiale offerts à Quartiers Morin, ces centres favorisent particulièrement l’amélioration des conditions de santé des mères et des nouveau-né.e.s et touchent ainsi l’ensemble de la société.

"La Direction sanitaire du Nord ne cache pas sa satisfaction vis-à-vis des actions menées dans le cadre du Projet ACOSME. Je salue à mon tour la franche collaboration de l’équipe de la Direction sanitaire du Nord qui a rendu possible de belles réalisation, dans une vision commune de renforcement du système de santé haïtien. Comme le rappelait la Ministre Marie Greta Roy Clément, ces réalisations démontrent l’importance de ce type de coopération entre Haïti et le Canada.’’ Dre Rose Francesse Pierre, cheffe du projet ACOSME


Quelques mots sur le projet ACOSME

Initié en 2016 par le consortium Unité de santé internationale (USI) - Centre d’étude et de coopération internationale (CECI) et réalisé en collaboration avec le Ministère de la Santé Publique et de la Population de la République d’Haïti, le projet ACOSME a pour but de contribuer à la réduction de la mortalité maternelle et infantile en Haïti, particulièrement dans les zones cibles du Département du Nord.

Le projet s’articule autour de trois composantes. La première concerne l’amélioration de la prestation (offre et qualité) d’un continuum de services essentiels répondant aux besoins et droits des mères, des femmes enceintes, des nouveau-né.es et des enfants, incluant la planification familiale. La deuxième vise l’amélioration de l’utilisation des services de santé par les femmes, leur famille et les jeunes. La dernière composante vise la sensibilisation des publics canadiens aux problématiques touchant à la santé et aux droits des mères, des femmes enceintes, des nouveau-né.es et des enfants de moins de 5 ans en Haïti.

Le CECI fait appel à votre solidarité, en soutien au peuple haïtien, frappé de plein fouet par un séisme de magnitude 7,2 qui a secoué le sud-ouest d'Haïti samedi matin, le 14 août 2021.

Soutenez les efforts du CECI en Haïti et aidez les populations à se relever: Faites un don maintenant!

x
Abonnez-vous !