Burkina Faso : Le CECI et l’EUMC restent solidaires du peuple burkinabé

Nouvelle | Publié: 26 janvier 2016

Suite aux événements tragiques survenus à Ouagadougou le 15 janvier dernier, le CECI et l’EUMC restent solidaires de la population du Burkina Faso. Nous exprimons nos plus sincères condoléances aux familles des victimes de ce terrible attentat et demeurons engagés auprès du peuple burkinabé.

Le CECI et l’EUMC sont présents au Burkina Faso respectivement depuis 1985 et 2004. Nos deux organisations comptent 27 volontaires en poste actuellement, parmi lesquels 22 volontaires canadiens et 5 volontaires nationaux. Ces volontaires oeuvrent au sein du programme Uniterra, un programme de coopération internationale mis en oeuvre par le CECI et l’EUMC au Burkina Faso et dans 13 autres pays d’Afrique, d’Asie et des Amériques et au sein du projet projet d’appui aux étuveuses de riz mené par le CECI. En partageant leur temps et leurs expertises, nos volontaires renforcent les capacités de nos partenaires locaux, sur un mode d’échange et de collaboration.

Le CECI et l’EUMC comptent également sur les compétences de vingt-cinq employées et employés qui encadrent nos volontaires sur le terrain et s’assurent du bon déroulement de leurs mandats. Nous félicitons cette équipe nationale expérimentée qui, dès l’annonce de l’attaque, s’est rapidement assurée que tous nos volontaires étaient sains et saufs et qu’ils et elles respectaient scrupuleusement des consignes de sécurité renforcées, afin d’éviter des situations à risque. Notre personnel local au Burkina Faso est le moteur qui permet aux efforts de développement du pays d’être soutenus à long terme.

Le CECI et l’EUMC sont déterminés à rester engagés au Burkina Faso. « Si nous quittons l’un des pays les plus pauvres d’Afrique, nous laissons toute la place aux extrémistes », a prévenu Carine Guidicelli, directrice régionale du CECI en Afrique. Les organisations de la société civile burkinabé se sont mobilisées pour appeler au calme et à la solidarité et pour dénoncer ces attaques terroristes.

Dans le même esprit, tous nos volontaires ont réaffirmé leur engagement et leur solidarité avec le peuple burkinabé, en reprenant le travail dès le lundi 18 janvier, tout comme le reste de la population. Fatimata Lankoande, directrice de l’EUMC au Burkina Faso et coordonnatrice du programme Uniterra au Burkina Faso, les a remercié pour leur engagement et a souligné que le fait de « contribuer au développement du Burkina Faso est l’un des moyens les plus sûrs de lutter contre le terrorisme, en offrant des perspectives d’emplois aux jeunes burkinabés et en les rendant confiants dans l’avenir. »

Photo: Véronique LeVasseur est volontaire au sein du projet d'appui aux étuveuses de riz au Burkin Faso 



17 janvier 2016 – Journal Métro | Attentat au Burkina Faso: des Québécois sur le qui-vive

18 janvier 2016 – ICI Radio Canada | Carine Guidicelli du CECI Afrique parle des consignes de sécurité dans le travail des humanitaires

19 janvier 2016 – La Presse | Attentat au Burkina Faso : Des organismes avaient mis en garde leurs employés

19 janvier 2016 – CBC Radio Canada | Burkina Faso: Quebec volunteer program 'intensifies' security measures

22 janvier 2016 - La Presse | L'Afrique menacée

Le CECI fait appel à votre solidarité, en soutien au peuple haïtien, frappé de plein fouet par un séisme de magnitude 7,2 qui a secoué le sud-ouest d'Haïti samedi matin, le 14 août 2021.

Soutenez les efforts du CECI en Haïti et aidez les populations à se relever: Faites un don maintenant!

x
Abonnez-vous !