AVETI : Adaptation climatique et valorisation économique des filières du cacao et de l’igname

 

Plus de 4 millions de personnes vivent en situation d’insécurité alimentaire en Haïti. C’est l’équivalent de la moitié de la population du Québec ! 

Des facteurs comme les phénomènes météorologiques extrêmes, les changements climatiques et les troubles socio-politiques affectent la production agricole du pays et augmentent la vulnérabilité de la population. 

AVETI, un projet environnemental et de développement économique mis sur pied à Grand’Anse dans le sud du pays, mise sur les filières du cacao et de l’igname pour accroître le bien-être économique en ciblant particulièrement les femmes et les jeunes du milieu rural, un segment de la population davantage impacté par l’insécurité alimentaire.  

Plusieurs enjeux ont été identifiés pour la réussite du projet :  l’adaptation des techniques agricoles aux changements climatiques, la réhabilitation des parcelles de terre endommagées, l’adoption de pratiques agricoles innovantes qui permettent d’accroître la qualité et la quantité des produits, le regroupement et le dialogue entre tous les acteurs et actrices des chaînes de valeur afin de développer notamment de nouveaux marchés. 

En situation d’insécurité alimentaire, les femmes et les jeunes souffrent davantage puisqu’ils n’ont pas accès aux ressources et qu’on ne leur donne pas la chance de participer aux instances décisionnelles.   

Le CECI et ses partenaires travaillent en étroite collaboration avec les regroupements d’agriculteurs et d’agricultrices pour les sensibiliser aux impacts des inégalités et favoriser la présence des femmes et des jeunes dans les structures de gouvernance à tous les niveaux des chaînes de valeur. 

Vos dons vont donc appuyer le développement économique de la région de Grand’Anse en Haïti, la lutte aux changements climatiques et vont permettre aux femmes et aux jeunes de prendre leur juste place dans leur communauté.

Plus d'information sur le projet.

Donner
Abonnez-vous !