Lancement du projet Voix et leadership des femmes au Mali (en francés)

Noticias | Publicado: June 03 2019

Le 30 mai 2019, le projet Voix et leadership des femmes au Mali1 (VLF MUSOYA), mis en œuvre par le consortium CECI-SOCODEVI, a été lancé à Bamako sous la présidence de son Excellence l’Ambassadeur du Canada au Mali, du ministère de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, de la mairie de la Commune III et du directeur du CECI Mali.

Le projet Voix et leadership des femmes au Mali vise ultimement à permettre aux femmes et aux filles de mieux exercer leurs droits de la personne et de voir progresser l’égalité des genres au Mali. De façon plus spécifique, le projet, en partenariat avec 20 organisations locales de défense des droits des femmes et des filles et 7 plateformes, alliances, réseaux de droits des femmes et des filles, vise les objectifs suivants :

  • accroître l’efficacité des organisations locales de défense des droits des femmes et des filles dans la mise en œuvre de programmes et d’activités contribuant aux changements vers l’égalité des genres;
  • accroître l’efficacité du plaidoyer des plateformes, alliances, réseaux de droits des femmes et des filles afin de générer des impacts sur les politiques et les institutions juridiques et sociales;
  • renforcer institutionnellement les organisations, et en particulier celles qui représentent les femmes et les filles vulnérables et marginalisées.

Le Secrétariat national chargé de la mise en œuvre de la politique nationale genre du Mali, a présenté un regard croisé entre cette dernière et la politique d’aide internationale féministe du Canada, afin de mettre en lumière les complémentarités d’intervention ainsi que les objectifs communs.

Son Excellence l’Ambassadeur du Canada au Mali, M. Verret, a rappelé l’importance qu’accorde le Canada à l’autonomisation des femmes et des filles, tout en précisant que lorsque des chances égales de réussir sont offertes à toutes, les femmes peuvent devenir de puissantes agentes de changement.

Le ministère de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille qui a lancé officiellement le projet, a insisté sur l’importance de renforcer le mouvement féministe au Mali, afin de créer une force sociale mobilisatrice et concertée pour l’autonomisation de la femme et pour des progrès durables concernant les droits des femmes.

 


(1) Le projet est issu de la politique d’aide internationale féministe du Canada, en accord avec la politique nationale genre du Mali et financé par le Gouvernement du Canada à travers Affaires Mondiales Canada.
¡Suscríbase!